Construction de la chèvrerie

Classé dans : Actualités | 0

Le chantier a enfin pu débuter après la fonte des neiges! Pour acheminer les arbres abattus à l’automne, nous avons été aidé par notre brave petit cheval pour débusquer et amener les bois nécessaires à la construction.

 

Débardage en traction animal
Débardage du bois en traction animal

Après ce travail très enrichissant, nous avons choisi les bois en fonction de la place dans l’ossature (poteaux, liens…). Les arbres sont pelés et coupés à la bonne longueur. Ensuite le travail de précision commence! Il faut mettre les bois de niveau (sur un terrain en pente c’est pas si facile!), piquer les bois, c’est à dire placer les bois et les marquer afin de faire les entailles au bon endroit (c’est mieux si en plus d’être solide, c’est joli!). L’entaillage consiste à faire les tenons, mortaises et entailles qui permettront l’assemblage. Je tiens à préciser que  nous n’avons pas encore l’électricité.. Nous travaillons donc”à l’ancienne”, c’est à dire à la main avec des outils simples tels que des ciseaux à bois, scie, des tarières pour faire les trous afin de cheviller le tout une fois assembler. Comme on dit chez nous  ni clous, ni vis!

Pelage des bois à la plane
Pelage des bois à la plane
Entaillage des bois
Entaillage des bois

 

 

 

Assemblage de la première ferme
Assemblage de la première ferme

Puis vient le moment du montage! Un moment toujours plein d’émotion! C’est là que l’on voit toute la dimension du bâtiment!

 

 

Les deux premières fermes montées
Les deux premières fermes montées

Le bâtiment, une fois terminé aura une surface de 50 m², avec tout l’étage réservée au stockage du fourrage.

 

Nos chèvres sont réservées depuis l’automne dernier et doivent bientôt arriver donc on met les bouchées doubles! D’ailleurs , il faut que je retourne à mes bois, il ne nous reste que peu de temps pour finir la maison de nos princesses afin de les accueillir comme il se doit! Tic, tac, tic, tac …!